Et si nous dépensions moins…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

La vie est parfois facétieuse et peut nous réserver quelques surprises… Il y a quelques années, cette dernière m’a joué un drôle de tour et j’ai du prendre de nouvelles habitudes de vie. Ce qui m’a orienté vers une simplicité plus volontaire pour laquelle j’avais déjà un léger penchant.
Dans le but de m’améliorer vers cette simplicité volontaire, pour avoir une plus grande discipline face à un avenir moins faste…, j’ai décidé de changer mes habitudes « monétaires »!

Afin de pouvoir analyser ma façon  de vivre, en Janvier dernier j’ai donc commencé à noter toutes mes dépenses au cent près. J’ai répété l’exercice mois après mois.

Je pense que l’apparition dans ma vie du Bullet Journal m’a permis de poursuivre l’exercice jusqu’au bout ainsi que l’image de ma grand-mère, qui notait toutes les dépenses alimentaires, dans un tout petit carnet qu’elle gardait dans le tiroir de son bureau.

A la fin de l’année, j’ai repris tous les comptes et j’ai établi mes dépenses poste par poste :

Exemple : les dépenses obligatoires comme le loyer, les assurances … puis les indispensables comme : l’épicerie, la santé… les occasionnels : livres, cafés…

Avec ce bilan annuel, je peux me fixer des objectifs financiers à la baisse pour 2016. En effet, j’ai lu qu’une fois que l’on connait tous ces chiffres, il faut budgétiser chaque poste  pour l’année suivante mais à la baisse.

Exemple si le bilan pour le poste « livres » est de 60 $, je pourrais prévoir 45 $ et ainsi de suite plus une enveloppe pour les imprévus qui pourraient survenir comme une contravention, un évènement spécial…

Le fait de devoir faire l’exercice de tout noter a eu un effet sur ma façon de consommer : sachant que je devais noter chaque cent dépensé, ije me posais plus souvent la question « en ai-je vraiment besoin??? » et du coup, il m’est arrivé souvent de reposer un article dans les rayons.

J’ai évité d’utiliser ma carte de crédit et quand je l’ai fait, je l’ai remboursée immédiatement – on ne peut pas arrêter de l’utiliser complètement afin de conserver une quote de crédit – et du coup la carte de débit ou l’argent comptant doivent devenir de nouveaux réflexes d’utilisation. Je dirai que l’argent comptant et finalement la meilleure solution.

J’ai aussi lu que pour faire des économies, qu’il fallait chaque jour mettre de côté le « change » (la monnaie) qui nous reste et de conserver dans son porte-monnaie que les billets. Je pense que je vais essayer cette technique pour le restant de l’année.

Le mini tour d’horizons de quelques uns de mes bilans s’achève ici.

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s