Huiles essentielles : les indispensables

Depuis des années, je participe à un blog collectif Potions et Chaudron

Avec le temps, j’ai réalisé que les lecteurs de La Fabrique de Loulou n’allaient pas forcément lire mes articles rédigés sur Potions. J’ai décidé de republier ici certains articles publiés sur Potions.

Voici le premier article paru il y a déjà… 4 ans.

 

A la demande de Michèle, je vais vous expliquer brièvement ma façon de voir et d’utiliser certaines huiles essentielles.

J’utilise ces dernières depuis plus de douze ans et je suis toujours émerveillée par leur pouvoir, leur polyvalence et versatilité.

 

pamplemousse-300x199

 

Avec les années, nous accumulons les odeurs, les couleurs, les flacons divers et variés. Difficile de résister à l’appel de celle-ci ou celle-là, juste au cas ou… ou des fois que… ou je pourrai l’associer à… Bref, toutes les excuses sont bonnes pour acheter un dernier flacon, et puis un autre juste pour le plaisir ou si on veut se donner bonne conscience parce que Vénézia l’a utilisé dans un baume qu’il «faut» ab-so-lu-ment refaire…

Je vous en décrirai quelques unes dans les mois à venir.

 

Je commencerai avec l’essence de pamplemousse : citrus paradisii.

 

Parmi la famille des citrus, cette dernière, est en général, moins décrite par les auteurs et je trouve cela dommage car elle a une action immédiate sur le corps et l’esprit. Je la trouve plus puissante que l’orange et moins « assommante » que la mandarine.

Sur le plan olfactif, elle a une action immédiate très rassurante. Un petit «snif» et déjà la vie est plus belle. Je la trouve pétillante comme huile essentielle car elle procure une sensation de bien-être immédiat et donne du peps. Elle a une action anti-dépresseur léger avec une action immédiate sur l’humeur.

 

Etant principalement constituée de monoterpènes cette huile essentielle convient bien au tempérament nerveux.

Personnellement je l’utilise pour obtenir une détente rapide du système nerveux.

 

L’huile essentielle de pamplemousse – citrus paradisii – provient du zeste de pamplemousse et est essentiellement constituée à 96-98 % de limonène.

Cette huile essentielle a un très bon rapport qualité-prix.

Elle est photosensibilisante, pas d’exposition au soleil après l’avoir utilisée!

 

L’huile essentielle de pamplemousse est un excellent antiseptique aérien.

C’est aussi un draineur lymphatique, un tonifiant et stimulant, ce qui lui confère une action revitalisante.

Elle active la circulation sanguine.

C’est un excellent coupe-faim.

Elle a aussi une action anti-cellulite.

 

Cette huile essentielle est un peu «ma lavande». Je pense que si je devais partir sur une île déserte, elle serait probablement mon huile essentielle numéro un.

En tout cas, elle est sur ma liste des «indispensables».

 

Pour une action immédiate

1 goutte sur les poignets et/ou sur le diaphragme et le moral est à nouveau au beau fixe!

 

Huile de massage pour le buste

10 gouttes d’HE de pamplemousse
10 gouttes d’HE de bois de rose ou bois de ho
Complèter à 30 ml avec de l’huile d’abricot.

Je réserve ce mélange pour le massage du buste et de la nuque pour que la personne massée puisse sentir immédiatement les effluves du mélange.

Je trouve que cette synergie toute simple agit sur le plan olfactif avec une odeur très réconfortante et rassurante. Elle permet une détente rapide aussi bien physique que mentale.

 

Gel de massage relaxant

30 gouttes d’HE de pamplemousse
10 gouttes d’eucalyptus radié
60 ml de gel de massage

Ce mélange tout simple favorise la détente musculaire avec une action relaxante. L’odeur du mélange n’est pas du tout envahissante mais fait bien « la job »!

 

Baume du Japon ou baume du Valeureux 

8 g de macérat de thé matcha sur huile de tournesol
14 g de macérat de laurier sur huile d’olive
12 g de beurre de karité
2 g de cire de soja
4 g de cire d’olive
Vitamine E

10 gouttes d’HE de pamplemousse
8 gouttes d’HE de bois de rose
4 gouttes de laurier noble

Ce baume tout simple redonne courage et force mentale.

 

Déodorant

75 g de bicarbonate de soude
35 g de fécule de maïs
60 g d’huile de coco bio odorant

4 gouttes d’HE de pamplemousse
4 gouttes d’HE de citron
2 gouttes d’HE de tea tree

J’utilise cette recette depuis des années et je l’adore! J’apprécie son efficacité.

Quand vient l’été, je diminue légèrement la quantité d’huile de coco pour que le mélange reste sous forme de crème.

 

Formule pour les futurs nouveaux papas!

12 gouttes d’HE de petit grain
8 gouttes d’HE de pamplemousse
QSP 10 ml d’huile de coco fractionnée dans un « roll on »

A appliquer sur le diaphragme ou sur les poignets lorsque les angoisses de la futur paternité se font sentir.

 

 

 

 

J’espère que vous n’avez pas trop la tête qui tourne avec tout ce blabla??? La réponse est « oui », et bien, juste un petit snif sur votre flacon d’essence de pamplemousse et votre tête sera tout de suite beaucoup plus légère…

Publicités

2 réflexions sur “Huiles essentielles : les indispensables

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s